24 septembre 2010

Une belle lobée

Sur le même site que les Aeshna mixta présentées hier, je suis tombée sur une magnifique Argiope lobée bien cachée dans une friche à graminées : placée au centre d'une toile de taille respectable, cette femelle grassouillette n'allait sans doute pas tarder à pondre ses œufs dans un cocon isolant (malgré la relative douceur diurne, les nuits commencent à être vraiment fraîches et les adultes ne survivent pas à des températures trop basses).

16 avril 2010

M. de Velours

Et la deuxième araignée de l'année est... un joli mâle d'Agalenatea redii, l'Epeire de velours ! Avec les Diodies Tête-de-mort et les "bébés diadème", c'est une des toutes premières orbitèles qu'on peut voir au printemps. Celle-ci (ou plutôt celui-ci) était déjà assez gros et avait tendu sa toile à l'ombre du même buis que la petite saltique vue récemment. La dernière photo est un peu floue mais c'est la seule sur laquelle sont visibles les fameux gants de boxe qui permettent d'identifier les araignées mâles à coup sûr ! ... [Lire la suite]
24 août 2009

Quatre points

Ça fait un peu concours de l'Eurovision, ne trouvez-vous pas ? Araneus quadratus, quatre points ! Araneus quadratus, four points ! Mais je m'égare...J'ai eu la chance de croiser cette jolie araignée orbitèle (bien cachée dans la petit cabane blanche juste au-dessus de sa toile) dans un marécage pyrénéen, au début du mois d'août : verdâtre et ornée de 4 jolis points blancs, sa livrée semble caractéristique mais on pourrait la confondre avec son sosie l'épeire marbrée (Araneus marmoreus) ; le "truc" pour les distinguer, c'est... [Lire la suite]
29 juin 2009

Halte-garderie

Il y a quelques semaines sont apparues de drôles de décorations dans les arbustes du jardin : des "boules" oranges et noires... qui s'éparpillaient en une fraction de seconde dès que quelqu'un s'approchait de trop près ! Il s'agissait tout simplement de bébés épeires diadèmes, rassemblés en grappes pour se protéger des intempéries. Une simple secousse les fait tous s'égayer tel un feu d'artifice, pour mieux se regrouper ensuite ! Chaque jeune épeire prend ensuite son indépendance grâce à un fil de soie emporté par le vent...... [Lire la suite]
10 avril 2009

Masque africain

Avec le - relatif - retour du beau temps, les araignées orbitèles tentent une timide apparition un peu partout dans le jardin : minuscules et encore très timides, il faut scruter chaque massif de fleurs pour découvrir les jolies toiles délicatement ouvragées des Mangores Petite-Bouteille (Mangora acalypha) et des Diodies Tête-de-mort (Zilla diodia). Les premières ayant la fâcheuse manie de se cacher sous leurs toiles presque horizontales, j'ai préféré tirer le portrait à un mâle de Zilla diodia beaucoup plus coopératif ! Et... [Lire la suite]
11 mars 2009

Velours de mars

Et la première orbitèle de 2009 est... Madame Agalenatea redii, aussi connue sous le nom d'Epeire de velours ! Minuscule et bien cachée à l'ombre d'une brindille couverte de lichen, je n'ai pu avoir qu'une seule photo convenable en utilisant le flash, mais ça fait toujours plaisir de revoir une Araneidae après un hiver sans toiles géométriques !

18 décembre 2008

Orange !

Après une inspection minutieuse du jardin et des dessous de gouttières, il faut bien se rendre à l'évidence : hormis les indéboulonnables Zygiella x-notata (que le froid hivernal ne dérange absolument pas,) plus aucune toile géométrique à l'horizon ! Heureusement, il me reste encore quelques orbitèles cachées dans mes dossiers photo de cet été, dont une magnifique Epeire orangée rencontrée en montagne, en train de tendre sa toile dans la brume matinale... Ne voulant pas trop la déranger (ni me faire distancer par mes compagnons de... [Lire la suite]
17 novembre 2008

Orbitèles : la collection s'agrandit !

Arachnophobes s'abstenir, cette note est à forte teneur en bestioles poilues pleines de pattes ! ;-) Le temps maussade de novembre ne se prêtant pas trop à la photo animalière (les insectes ont disparu et les oiseaux ne se bousculent pas encore aux mangeoires), voici deux photos d'une araignée discrète qui a passé l'été chez moi au coin d'une gouttière, tricotant tous les soirs sa toile avec application ! Assez terne, plutôt velue et sans motif particulier sur l'abdomen, j'avais un peu laissé tomber son identification jusqu'à ce... [Lire la suite]
03 octobre 2008

Fougère ou Feuille de chêne ?

Contrairement à ce que le titre pourrait laisser croire, la note d'aujourd'hui ne parle pas de botanique mais... d'araignées ! Copie quasi-conforme de la belle Aculepeira ceropegia montagnarde de l'été dernier (communément appelée Epeire Feuille de chêne), cette petite Araneidae rencontrée le long de la digue des Saintes-Maries-de-la-mer est en réalité une imitatrice* très douée... puisqu'elle n'appartient pas à la même espèce ! Son nom ? L'Adiante fougère, Neoscona adiantum pour les amateurs de nomenclature binomiale ;-)Malgré la... [Lire la suite]
12 juin 2008

Concombre et Romarin

Après l'écrasant monopole des iris comme support de bestioles ces dernières semaines, voici le grand retour de mon romarin préféré, avec une locataire surprenante qui vient agrandir ma collection d'araignées orbitèles ! De couleur vert fluo avec douze points noirs sur l'abdomen, l'Epeire concombre (Araniella cucurbitina) passe étrangement inaperçue, bien camouflée dans les taches de lumière baignant l'arbuste... Contrairement à ses cousines Mangora et Diodia, elle ne s'embête pas à tisser plus de 30 rayons et se contente d'une toile... [Lire la suite]