Quand on arpente les champs, les bordures de sentiers ou tout simplement les recoins d'un cagibi, il n'est pas rare de rencontrer des opilions (ou "faucheux", voire "papa longues-jambes", comme les appellent les Anglais), ces inoffensifs arachnides aux longues pattes fragiles ; ce qui l'est plus (en tout cas pour les sudistes comme moi :D), c'est de tomber nez à pédipalpe avec un spécimen d'une telle envergure (plus de 12 cm au total), rendant toute tentative de photo macro assez compliquée !

C'est ce qui m'est arrivé alors que je me promenais en pleine ville à Saint-Maur-des-fossés (94) : cet individu prenait le soleil, bien visible sur le crépi blanc d'un mur d'enceinte, et j'ai fini par réussir deux clichés assez éloignés pour les raison techniques évoquées ci-dessus. Le premier instant de surprise passé, j'ai remarqué qu'en plus de ses pattes extrêmement longues, il possédait également des pédipalpes fourchues caractéristiques ; ces détails anatomiques m'ont amenée à l'espèce Dicranopalpus ramosus, assez récemment arrivée en France via la Belgique, si j'en crois les informations glanées sur le web ! Je ne sais pas si elle a depuis colonisé tout le territoire français mais en tout cas, je n'en avais jamais vu avant de "monter" à la capitale... :-)

dicranopalpus_ramosus

dicranopalpus_ramosus2