Samedi dernier, au cours d'une balade familiale dans les collines du piémont pyrénéen, j'ai eu la bonne surprise d'observer de nombreux urodèles* au niveau d'une source se déversant dans deux bassins en pierre : de petite taille, sans coloration (mis à part quelques taches et le ventre orangé des mâles) ou crête particulièrement développées, avec des pattes postérieures très palmées et un petit filament prolongeant le bout de la queue, il s'agit sans doute de tritons palmés (Lissotriton helveticus), une espèce assez commune et répandue sur tout le territoire. :-)

Les accouplements ont lieu de mai à juin, les adultes quittant ensuite progressivement le milieu aquatique pour passer l'été sous forme terrestre à quelques centaines de mètres seulement de leur lieu de reproduction.

* Les urodèles (tritons et salamandres, en gros), à la différence des anoures (grenouilles et crapauds) gardent leur queue à l'état adulte !

lissotriton_helveticus_800

lissotriton_helveticus5_800

lissotriton_helveticus2_800

lissotriton_helveticus6_800